Diagnostic et régénération des forages d’eau potable

Notre but est la préservation de vos ouvrages en effectuant une régénération appropriée et efficace. De part notre expérience d’une trentaine d’années dans le domaine de la régénération des puits, nous pouvons, en collaboration exclusive avec notre partenaire, vous proposer un procédé adapté à vos ouvrages avec un résultat optimal.
Avant intervention
Après régénération mécanique
Après régénération chimique

Diagnostic : Inspection caméra

Il s’agit d’une inspection caméra. « Cette intervention vise à vérifier l’état de la structure des tubages, le colmatage des crépines et toutes autres singularités au sein d’un forage, d’un puits, d’un puits à drains rayonnants, de sources, etc. Ce contrôle décennal (Arrêté du 11 septembre 2003) est indispensable pour assurer la pérennité de votre outil de production d’eau potable.

Diagnostic des forages

Le vieillissement des puits et des forages est un phénomène inéluctable qui provoque un colmatage des voies d’eau de la crépine et de la formation aquifère naturelle ou artificielle adjacente (corrosion, dépôts incrustants, ensablement) et qui conduit à une diminution progressive du rendement de l’ouvrage. Grâce à un suivi sérieux et régulier et à des mesures préventives, il est possible de remédier rapidement à ces phénomènes.

Notre expertise

HERLI, bénéficie d’une solide expérience de plus de 30 années. Nos moyens matériels nous permettent d’intervenir sur toute taille d’ouvrage : de 0 à 1200 m, même dans des conditions d’accès restreintes grâce à un large panel de caméra HD s’étendant 40 mm à 120 mm.

Applications

  • Forages, puits
  • Sources
  • Réseaux d’eau publics / privés

Contexte d’intervention

  • Tous les 10 ans

  • Augmentation des temps de pompage, dénoyage des pompes

  • Arrivée d’éléments minéraux dans les réseaux (au niveau des réservoirs par exemple)

  • Baisse du débit spécifique

Nos solutions

  • Colmatages – ensablement : régénération mécanique et/ou chimique

  • Corrosion : rechemisage

  • Chute d’objets : repêchage

Régénération mécanique

Matériel pour régénération mécanique des forages d'eau potable

Traitement des concrétions

Nettoyage à haute pression des parois de l’ouvrage avec une tête rotative équipée de deux buses à jets plats positionnées à 2 cm de la paroi à traiter. Cette tête rotative est équipée d’un moteur électrique assurant la rotation de la tête (30tr/min). La pression en bout de buse est réglable de 60 à 500 bars. Le traitement par régénération mécanique des ouvrages est possible du DN 80 au DN 1500 jusqu’à 1000 m de profondeur. (pour des diamètres supérieurs nous consulter)

Cet outillage est constitué de :

  • 2 centreurs équipés de trois bras munis d’un tendeur et d’une roulette à l’extrémité permettant un guidage efficace du DN 80 au DN 1200
  • 1 tête rotative avec 2 porte-buses réglables à jet plat
  • 1 moteur électrique assurant la rotation de la tête
  • 1 raccord tournant haute-pression avec capteur de pression

Caractéristiques :

  • Nettoyage à haute pression avec une tête rotative

  • Traitement des ouvrages DN 80 au DN 1500 jusqu’à 1000 m de profondeur
  • La pression en bout de buse est réglable de 60 à 500 bars

Avantages :

  • Efficace sur tous type de dépôts et crépines
  • Assure une bonne préparation du massif filtrant en cas de régénération chimique
  • Sans risque de contamination pour l’ouvrage car le moteur de notre système haute pression est électrique
  • Suivi qualitatif de l’intervention : contrôle de la rotation des buses par contact électrique
  • Traitement des ouvrages DN 80 au DN 1500 jusqu’à 1000 m de profondeur (pour des diamètres supérieurs nous consulter)

Mise en oeuvre :

Pour traiter correctement le tube crépiné, il est nécessaire de travailler avec des buses à jet plat (spatule) à une distance raisonnable du support (20mm) afin d’éviter tout frottement des buses contre le tube plein ou crépiné qu’elles nettoient. Les deux buses sont diamétralement opposées et positionnées de façon à assurer un bon recouvrement ; ces réglages terminés, l’appareil est raccordé au tuyau haute-pression d’une longueur de 250m enroulé sur un dévidoir électrique. Selon l’importance des dépôts et la nature du tube plein ou crépiné, la pression utilisée peut être réglée de 100 à 500 bar. Un moteur électrique entraîne les deux bras porte-buses, en rotation, à une vitesse de 30 tr/mn. Grâce à l’émetteur d’impulsions placé dans le moteur, nous pouvons vérifier, en continu, la rotation des buses et ainsi garantir le nettoyage efficace du tube crépiné et du gravier filtrant limitrophe.

Durant ces travaux, nous pouvons contrôler depuis le poste de commande :

  • La rotation des buses

  • La pression de service

  • La vitesse de descente

Régénération chimique dynamique

Traitement des concrétions

Notre solution technique s’appuie sur un couple produit / matériel éprouvé : HERLI RAPID TWB (+FCM3) et un packer pour pistonner le produit au sein du massif filtrant. Cette méthodologie offre un décolmatage optimal du massif filtrant tout en préservant le tubage de votre ouvrage. Les rejets issus de cette opération sont neutralisés afin de préserver l’environnement.

Cet outillage est constitué d’un piston équipé d’une armature centrale sur laquelle sont rapportés 3 obturateurs ou pakers placés à une distance de 50 cm l’un de l’autre. Le piston est descendu jusqu’à la partie inférieure du tube crépiné, à l’aide d’un câble acier et d’un treuil. Dès qu’il a atteint cette position, les 3 packers sont gonflés à l’air comprimé à une pression définie selon la nature du tube crépiné (acier PVC, bois, grès etc..) et la profondeur de travail.

Avantages :

  • Efficace sur tous type de dépôts et crépines
  • Suivi qualitatif de l’intervention au travers de la pression des compartiments du packers, du pH de la solution de régénération

  • Assure une pérennisation des ouvrages à long terme par le traitement du massif filtrant mais également de l’interface entre le massif filtrant et l’aquifère environnant

Mise en oeuvre :

Préparation dans un bac souple (capacité 500 l.) de la solution régénérante en respectant la proportion de 27,5 kg pour une dose de Herli FCM 3. Un brassage manuel de quelques minutes permet de dissoudre rapidement l’additif Herli FCM 3. Le piston est descendu jusqu’à la partie inférieure du tube crépiné à l’aide d’un trépied muni d’un treuil et câble placé sur la dalle supérieure de l’avant-puits. Le processus de régénération du gravier filtrant peut alors commencer. Cette opération consiste à respecter un cycle comprenant plusieurs phases.

Demandez un devis en cliquant ici :

Devis gratuit